Bernard Cazeneuve

20 septembre 2018

Figure de proue de la gauche, notre invité fût non seulement l’Homme d’action chargé de protéger le pays suite aux pires attentats terroristes perpétrés en France, mais aussi le premier ministre au passage le plus furtif de l’histoire de la Ve république. Pour cette conférence, Bernard Cazeneuve quittera ses cours de la rue Saint Guillaume pour nous rendre visite à ESCP Europe. Fidèle aux traces de son père, responsable du PS dans l’Oise, notre invité fit ses études à l’IEP de Bordeaux où il prit les reines de la fédération du mouvement des Jeunes radicaux de gauche de Gironde. Une fois son diplôme et sa carte du PS en poche, il travaille quelques années comme juriste puis s’oriente vers la politique où il enchaîne pendant quinze ans des mandats locaux. Il débute son ascension au sein du gouvernement Hollande comme Ministre délégué aux Affaires européennes, puis remplace Jérôme Cahuzac comme Ministre délégué au Budget. Enfin vient en 2014 son mandat emblématique de Ministre de l’intérieur au cours duquel il doit gérer les attentats de janvier 2015 à Paris et de juillet 2016 à Nice. Déclaration de l’état d’urgence, prolongation de celui-ci sur 3 mois, promulgation d’une loi controversée autorisant l’armement permanent des policiers, pendant deux ans son cabinet regorge d’intensité. Infatigable, il reprend le poste de Manuel Valls de Premier ministre jusqu’à la fin de la présidence de François Hollande, soit pendant 5 mois. Après avoir atteint l’apogée de sa carrière politique et face à l’effondrement de son parti aux présidentielles, il décide de quitter le navire politique pour rejoindre le cabinet d’avocats d’affaire August Debouzy et assurer à Sciences Po le cours « gouvernance de la sécurité intérieure ». Comment réagir aux menaces terroristes ? Armer la police hors de son service bénéficie-t-il vraiment à la sécurité intérieure du pays ? Le parti socialiste a-t-il toujours un avenir face à la vague macronienne ?